Itinéraires et étapes en Amérique latine

2015 Histoire des itinéraires et des étapes en Amérique latine XVIe-XXe siècle, Bordeaux, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 251 pages.

Sommaire et bon de commande

Du relais de poste à l’hôtel, la topographie des haltes et des étapes a évolué au cours des siècles, avec la modernisation des moyens de transport, l’arrivée du chemin de fer et les progrès de la navigation. Est-il possible de construire l’histoire de ces territoires du quotidien, ces non-lieux à l’opposé de l’apparat du pouvoir politique?

Proposer une géohistoire des havres précaires où le voyageur s’arrêtait quelques heures avant de reprendre son chemin, intéressé par son but et ignorant les noms des villes-étapes, tel est l’objet du présent ouvrage organisé en suivant la chronologie du XVIe au XXe siècle et par aire géographique, de Cuba au Chili, sans oublier le Mexique, le Pérou et l’Argentine.  Sur les traces des premiers colons, des explorateurs naturalistes et des touristes amateurs de trekking, le lecteur découvrira une histoire inattendue de l’aménagement des territoires latino-américains et de la sociabilité avant l’avènement des échanges virtuels.

 

Les générations dans le monde latino-américain

Les générations dans le monde latino-américain, Pessac, MSHA, 2017, 266 p.  Direction d’ouvrage: Isabelle Tauzin-Castellanos

ISBN : 9782858924660

Les hispanistes associent traditionnellement le concept de génération à l’année 1898, marquée par l’indépendance de Cuba au terme de décennies de conflit. L’année 1927 s’impose aussi du fait de l’émergence d’une avant-garde revendiquant la libération de l’art. Le succès du concept de génération s’explique tout au long du xxe  siècle par sa fonction méthodologique. C’est un outil qui facilite la description et la compréhension de la réalité en favorisant les approches chronologiques. Appliqué à de multiples groupes sociaux ou culturels, il permet de rassembler les individualités autour de passions et de préoccupations communes, et contribue à l’explication a posteriori de situations complexes.

  Los hispanistas suelen relacionar el concepto de generación con el año 1898, cuando Cuba consiguió ser independiente después de años  de guerra. Luego, el año 1927 se impuso por la celebración del cuarto centenario de la muerte de Góngora reivindicado por la vanguardia que pretendía liberar el arte de la realidad. El éxito del concepto de generación se explica a lo largo del siglo XX por el papel metodológico que se le ha atribuido. Es una herramienta que facilita la descripción e inclusión del contexto apoyándose en la cronología. También se aplica a los grupos sociales y culturales para reunir a aquellos que comparten aficiones o inquietudes en un momento crítico, lo cual ha de permitir explicar situaciones complejas de forma predictiva.

 

 

Gonzalez Prada: entre el Club Literario y el Circulo Literario

Article d’Isabelle Tauzin consultable en ligne :   I encuentro Internacional de Peruanistas, Lima, 1996

« Me propongo aquí poner de manifiesto la complejidad del proceso de renacimiento de la vida literaria en la Lima de la inmediata posguerra: los años 1885-1888 fueron momentos de efervescencia, con una unanimidad entre las élites que fue quebrada luego por las discrepancias tanto literarias como políticas. Ateniéndome a las versiones primitivas de las conferencias  de Manuel González Prada que he podido consultar, volveré sobre el protagonismo de éste enfrentado a una nueva geografía nacional, y su radicalización conforme se empantanaba la situación política…

 

Congrès international des péruvianistes

Appel à communication ouvert jusqu’au 15 novembre 2017

Le neuvième Congrès International des Péruvianistes aura lieu les 21, 22 et 23 novembre 2018 à l’Université  Bordeaux Montaigne dans le cadre des activités de l’Equipe d’Accueil AMERIBER EA 3656 (appel en ligne sur le site web).

Les congrès précédents ont eu lieu à l’université d’Ottawa (2017), Poitiers (2015), Georgetown (2013), Tufts (2011), Santiago du Chili (2009), Nagoya (2005), Séville (2004), le premier congrès en 1999 à l’université de Harvard.

Le  congrès de Bordeaux  aura une double orientation: Pérou colonial et Pérou républicain. D’une part, ce sera un hommage au péruvianiste Bernard Lavallé, professeur durant plus de vingt-cinq ans à l’université de Bordeaux 3, puis à l’université de Paris Sorbonne Nouvelle. L’autre axe fédérateur du neuvième Congrès sera l’œuvre de Manuel Gonzalez Prada, à l’occasion du centenaire de la mort de l’idéologue et poète survenue à Lima en 1918,  lorsqu’il était directeur de la Bibliothèque Nationale du Pérou, Gonzalez Prada étant d’une stature historique comparable à Victor Hugo pour sa production .

La manifestation de Bordeaux s’inscrira dans un cycle de manifestations et d’expositions avec la Bibliothèque Nationale du Pérou et l’Académie Péruvienne.

América Central: migraciones y migrantes (siglo XIX-XX)

Colloque international: Migrations et émigrants en Amérique centrale (XIXe-XXe siècle). Programme PDF
Coordination : Ronald Soto-Quiros (maître de conférences de l’Université de Bordeaux, Ameriber).

Atelier 1 : Histoire et migrants : en Amérique centrale/d’Amérique centrale

Atelier 2 : Mémoires des migrations : de l’Europe et de l’Asie en Amérique centrale

Atelier 3 : Migrations historiques en Amérique centrale : identités et représentations

Atelier 4 : Migrations en Amérique centrale : d’hier à aujourd’hui

Conférence plénière : Carlos SANDOVAL GARCÍA,

« Casa en tierra ajena » Ivania Villalobos Vindas/Carlos Sandoval García (CONARE/UCR/UNED)

Atelier 5 : Migrations contemporaines : développement et politiques migratoires en Amérique centrale

Atelier 6 : Centraméricains au Mexique : géographies, flux et stratégies migratoires

Atelier 7 : Migrants centraméricains : violence et droits de l’homme

Atelier 8 : Le migrant centraméricain et les Etats-Unis : du rêve à la réalité

Atelier 9 : Autour de la migration en Amérique centrale : enjeux de la fiction

Conférence de clôture : Daniel QUIRÓS, Ecrivant – Lafayette College, Easton, Pennsylvanie, États-Unis

>> Ficción desde la academia : Costa Rica en el marco global y las migraciones.