Accueil – Inicio

Le condor de l’indigéniste Julia Codesido survole majestueusement les Andes, le fond rouge et blanc proclame l’identité et l’originalité péruvienne. Les guerres d’indépendance dans l’Amérique espagnole ont suscité des écrits oubliés  des soldats  engagés de chaque côté. Puis savants et consuls, artisans et missionnaires  français ont témoigné de leur intégration dans les nouvelles et fragiles républiques. Dans le sens inverse, écrivains et artistes hispano-américains se sont installés durablement en France. Correspondances et chroniques, mémoires et tableaux transfigurent leurs questionnements identitaires entre deux cultures, et conduisent au renouveau  avant-gardiste. Analyser ces écritures migrantes transatlantiques permettra de cartographier les représentations réciproques dans une approche interculturelle coïncidant avec  les deux cents ans d’indépendance politique.